20171029_171629

Les Pouilles, Toussaint 2017

L’année prochaine, du 04 au 11 août 2018, j’animerai un stage en Italie dans la région des Pouilles.  

Cette année, pendant les vacances de la Toussaint, j’y suis allée avec mon compagnon afin de repérer le terrain et me ressourcer avant le froid des mois à venir. C’était ma première rencontre avec l’Italie et tout ce que je peux vous dire, c’est que c’est magnifique ! Les paysages sont incroyables, la nourriture est sublime, les villes sont charmantes !

On est resté dans la ville de Monopoli, qui est juste à côté de la villa où le stage aura lieu. Notre mignon appartement dans la vieille ville nous servait principalement d’hébergement pour la nuit, puisqu’ on a passé la plupart du temps dehors à visiter, ou à profiter de la plage.

20171105_131409

On pouvait compter parmi nos voisins, quelques momies de saints du 18ème siècle que l’on pouvait voir par la fenêtre du purgatoire de l’église, juste en face de nous. Je n’ai pas osé les prendre en photo. Aussi, je vous laisse les imaginer avant votre venue au stage l’année prochaine.

Pendant les vacances de la Toussaint avec le changement d’horaire, le soleil se levait tôt et déjà dès 7 heures, on pouvait profiter de la chaleur d’un été matinal parisien, entre 20 et 22 degrés. La température en août grimpe jusqu’à 33 degrés. Comme on restera un peu éloigné de la ville, vers les montagnes (10-15 minutes en voiture de Monopoli) on ne va pas trop la ressentir. Ces températures estivales se feront sentir davantage à la plage ou lors des visites.

20171030_133631

Il faisait tellement beau début novembre, que nous sommes en train de réfléchir à la possibilité de vous proposer un autre stage à la Toussaint 2018. L’eau n’est pas si chaude qu’en été, elle était à 17 degrés mais avec les techniques de yoga la baignade devient un vrai plaisir. Les personnes sur place nous l’ont confirmé.

Monopoli a plusieurs criques charmantes et éloignées de la foule, où on se baignera pendant le stage d’été. Parmi ses petites plages, Monopoli possède une très belle cathédrale et un nombre infini d’églises.

20171030_172339

J’ai adoré me promener dans la vieille ville en mangeant une glace italienne, un vrai délice ! Là encore, impossible de vous montrer une photo, sur laquelle je ne pourrais vous retransmettre mon obsession pour le goût de ces glaces ! :)  

20171029_210811

Je crois que peu importe la ville que vous visitez dans la région des Pouilles, elle vous enchantera par ses petites rues et ses maisons cosies. On ne les a pas toutes visitées, mais ce que l’on a vu était vertigineux.

Par exemple, Alberobello, “la ville des stroumphs” (selon le guide touristique), où les maisons sont au toit en forme de cône. Les maisons s’appellent trulli  et classées patrimoine mondial de l’Unesco.

20171031_135813

Polignano a Mare est une autre merveille visuelle. C’est une ville perchée sur les falaises.

20171101_182945

Ostuni, ou “la ville blanche” qui a les façades de ses maisons en blanc, surtout fascinant au coucher du soleil.

20171102_170511

Et bien sûr quelques mots concernant les Grottes de Castellana. Cet endroit mystérieux capte l’attention par la beauté et la créativité de la nature. Les formes et les couleurs des stalactites et des stalagmites vous rendent sans voix. Malheureusement (ou heureusement), on est autorisé à prendre des photos que dans la première salle, le reste est consacré aux yeux des visiteurs.

20171031_112626

Et voilà, on a passé de très bons moments dans la région des Pouilles. L’année prochaine venez la découvrir en faisant du yoga, en dégustant de la bonne cuisine, en profitant de la mer et en visitant des lieux historiques.

Les visites ne seront pas incluses dans le programme du stage (Prévoir un surcoût de 80 euros), mais ça vaut le coup. Nous aurons le plaisir en 2018 de découvrir avec vous la ville de Matera considérée comme une des plus vieilles citées habitées au monde, où plusieurs films ont été tournés y compris « La Passion du Christ » de Mel Gibson. Matera est classée au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco.

Pour savoir plus sur ce lieu et le stage  de 2018 cliquez ICI.

Comment trouvez-vous cet article?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*
*