YOGA

Comment choisir le style de yoga qui vous convient ?

Donc vous avez décidé de faire du yoga et vous vous posez la question du style de yoga qui vous conviendra le mieux. Effectivement, de nos jours il existe tellement de styles de yoga qu’un débutant risque de se perdre dans cet embarras du choix.

Il est vrai que le choix  du style de yoga est une question absolument personnelle et dépend de vos goûts, de votre morphologie, de votre âge et même du professeur.

Bien sûr, dans le cas d’une demande particulière, le professeur vous conseillera le yoga pré- postnatal ou le yoga thérapeutique. Ce dernier est souvent appelé à répondre aux diverses disfonctionnements et aux douleurs dorsales ou sciatiques. Sinon, votre choix sera réduit au yoga dynamique ou au yoga doux.Le yoga dynamique inclue le Vinyasa yoga et toutes ces variations (Vinyasa Flow, Vinyasa Dharma etc.) ainsi que l’Ashtanga yoga. Le yoga doux comprend principalement le Hatha yoga et Yin yoga.

Pour savoir comment choisir entre les yogas dynamique et doux, je vous propose de vous laisser guider par quelques facteurs : la personnalité, l’état physique, l’âge et le professeur.

La personnalité

La personnalité joue un rôle primordial dans le choix d’un « bon » style. Elle passe même devant l’état physique, l’âge et le professeur. Par exemple, si vous êtes extraverti, adorez le mouvement et le challenge, le Vinyasa ou l’Ashtanga yoga vous conviendront le mieux. Par contre, si vous êtes introverti et préférez avancer sur un rythme plus doux et détendu, Hatha yoga ou Yin yoga  seront peut-être mieux adaptés pour vous.

Je me souviens d’une jeune femme qui m’a dit une fois « Le yoga n’est pas pour moi. J’ai essayé une fois mais c’était tellement lent que ça m’énervait. »  Dans ce cas-là, je lui ai conseillé d’essayer plutôt le style dynamique puisque le style qu’elle avait choisi ne convenait simplement pas à sa personnalité.

L’état physique

Pour les corps qui ont quelques difficultés d’adaptation, qui ont besoin de temps pour apprivoiser des postures, le yoga doux est tout indiqué. Les corps en parfaite santé pourront facilement expérimenter les styles dynamiques. Pas parce que ces styles exigent une souplesse excessive comme la plupart des gens le pense mais parce que le rythme qu’ils utilisent n’est pas toujours convenable pour tous le monde. Justement, cette souplesse excessive ne rend pas toujours un bon service. Parfois, elle a besoin d’être contrecarrer par une fortification. Dans ce cas-là, les élèves sont plutôt orienté(e)s vers le Vinyasa at l’Ashtanga yoga.

L’âge

L’âge est une notion très relative. Même si, en règle générale, on ne peut plus faire les mêmes postures à l’âge de 50 ans que celles qu’on faisait à l’âge de 20, les exceptions sont nombreuses. L’essentiel est de rester à l’écoute de son corps et être réaliste face à ses défis.

Le professeur

La  personnalité du professeur peut beaucoup influencer votre préférence de style de yoga. Souvenez-vous des professeurs que vous aimiez à l’école ? Je donne 9 sur 10 que vous aimiez aussi bien les matières qu’ils enseignaient. Le même phénomène se produit dans la relation avec votre professeur de yoga. Si vous avez un bon feeling avec votre professeur vous profiterez plus de votre pratique.

Pour finir, je voudrais vous rappeler que nous sommes tous uniques. Ces conseils peuvent vous aider dans votre choix, mais ne décident pas tout. Votre décision vous appartient.

Comment trouvez-vous cet article?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*
*